Christophe BARRANCOS Lyon

Qu’est ce qu’un vertige d’origine cervicale ?

Le traitement en ostéopathie ou thérapie manuelle permet d’apporter une réponse et un effet bénéfique sur les sensations vertigineuses (et/ou vertiges) associées à des douleurs cervicales ainsi que sur le handicap causé par des dysfonctionnements au niveau du rachis cervical.(1)

En effet, il existe une étroite relation entre les éléments responsables du tonus et de la proprioception au niveau cervical avec les centres de l’équilibre.

Il s’agit du réflexe vestibule-spinal et réflexe cervico-oculaire.

Le système de l’équilibre dépend d’interactions entre le vestibule, les yeux, le cervelet, le cortex ainsi que les récepteurs proprioceptifs des articulations, tendons et muscles du rachis cervical. Ces éléments jouent un rôle dans l’orientation spatiale du corps ainsi que dans la coordination des mouvements de la tête et du tronc. La perturbation des informations proprioceptives cervicales peut engendrer des troubles de l’équilibre il s’agirait du vertige d’origine cervicale.

Lorsqu’on parle d’un vertige d’origine cervicale, on évoque l’hypothèse d’un dysfonctionnement au niveau des propriocepteurs cervicaux.

Chez l’homme, une anesthésie unilatérale de la musculature profonde cervicale postérieure engendre un changement de tonus au niveaux des muscles extenseurs d’un côté par rapport à l’autre provoquant une tendance à la chute et une déviation à la marche du côté anesthésié. 

En raison de l’absence de test diagnostique fiable, il est nécessaire d’exclure toute autre étiologie (cause) avant d’évoquer un vertige d’origine cervicale.

C’est la raison pour laquelle il est important de consulter un spécialiste afin d’exclure une atteinte organique ou bien une pathologie touchant l’appareil vestibulaire.(2)

Si votre spécialiste ne trouve pas de cause médicale à votre mal, il est possible que l’origine provienne de vos cervicales.

Après un examen minutieux et approfondi, votre ostéopathe vous expliquera si l’origine de vos sensations peut provenir des tensions musculaires ou perte de mobilité au niveau des cervicales.

De plus, certains patients avec un trouble vestibulaire confirmé se plaignent de cervicalgies, pouvant s’expliquer par le fait que les patients se crispent pour limiter les moindres mouvements de tête, qui exacerbent les vertiges.

Ces crispations entretiennent l’inconfort provoqué par ces sensations vertigineuses ainsi que des manifestations multiples comme le « syndrome cervico-céphalique » associant céphalée postérieure, vertige déclenché par l’hyper extension du cou, acouphènes, brouillard visuel…

N’hésitez pas à demander conseil à votre ostéopathe: 06 31 98 10 69   Rdv sur Doctolib

1.Sustained Natural Apophyseal Glides (SNAGs) Are an Effective Treatment for Cervicogenic Dizziness Susan A Reid  1 , Darren A RivettMichael G Katekar,

2.Vertiges d’origine cervicale : mythe ou réalité ? Jean Philippe Guyot, Nils Guinand, Rev Med Suisse 2009 Vol 5; 1922-1924