fourmillements dans la main

Canal carpien et ostéopathie

Qu’est ce que le syndrome du canal carpien ?

Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d’un gros nerf situé dans la paume de votre main :le nerf médian. Le nerf médian assure la sensibilité des pulpes du pouce, de l’index et du majeur. Il assure également l’innervation motrice de certains muscles du pouce. Le canal carpien est un tunnel inextensible limité par les os du carpe en arrière et un épais ligament en avant. Le nerf médian passe dans ce canal inextensible, accompagné par les 9 tendons fléchisseurs des doigts.

Canal carpien-ostéopathie Lyon- Christophe Barrancos

Qui est atteint par le syndrome de canal carpien ?

Le syndrome du canal carpien est très fréquent dans l’ensemble de la population, particulièrement lors de la grossesse et chez les femmes à partir de 50 ans. Les travailleurs de force ou les personnes ayant une activité manuelle répétitive (secrétaire, caissière, etc.) sont plus souvent atteints que la population générale. Dans certains cas, la prise en charge en maladie professionnelle est possible. Enfin, certaines maladies qui augmentent l’épaisseur des tendons sont plus souvent associées à un syndrome du canal carpien : hypothyroïdie, polyarthrite-rhumatoide, amylose, diabète.

Quels sont les symptômes du syndrome du canal carpien ?

La compression du nerf médian lors de son passage dans le canal carpien se traduit par des fourmillements, un engourdissement et parfois des douleurs du pouce, de l’index et du médius. En principe, ces troubles de la sensibilité ne touchent que les doigts, mais ils peuvent s’étendre à toute la main et au bras. Le plus souvent, ces signes apparaissent la nuit, vous réveillent vers 3h du matin et disparaissent en secouant la main pendant quelques minutes. L’atteinte des 2 mains est très fréquente.

En Ostéopathie..:

La prise en charge du canal carpien réside surtout dans le faît d’apporter un maximum de confort avant la prise en charge chirurgicale. L’ostéopathe aura divers champs d’applications:

  • la vérification de la bonne fonction mécanique du poignet,coude,épaule au minimum.
  • Le travail en technique myo-fasciale pour libérer les zones de contraintes pouvant comprimer le nerf médian.
  • Un travail de relance au niveau de la vascularisation du membre supérieur.
  • ET SURTOUT des CONSEILS ADAPTES au patient à propos des gestes nocifs quotidiens et des exercices a réaliser…

Christophe Barrancos Ostéopathe Lyon 6